About Author: admin

Posts by admin

  • Au Salon Rouge   Je me retrouve face à une constatation consternante: je n’aurai jamais la noblesse de nos politiciens qui sont prêts à se pardonner leurs incartades pour rehausser la qualité des débats et regagner ainsi la confiance de la population; je n’aurai jamais l’intellect de tous ces analystes et chroniqueurs qui savent aller à l’essentiel de l’information pour mieux guider cette populace craintive à travers les méandres d’une réalité socio-économique qui la dépasse souvent. Je pourrais élever mon discours, exposer des arguments concis, participer de manière intelligente au discours public… Mais je réalise que je ne suis qu’une sale...

    Au Salon Rouge

    Au Salon Rouge   Je me retrouve face à une constatation consternante: je n’aurai jamais la noblesse de nos politiciens qui sont prêts à se pardonner leurs incartades pour rehausser la qualité des débats et regagner ainsi la confiance de la population; je n’aurai jamais l’intellect de tous ces analystes et chroniqueurs qui savent aller à l’essentiel de l’information pour mieux guider cette populace craintive à travers les méandres d’une réalité socio-économique qui la dépasse souvent. Je pourrais élever mon discours, exposer des arguments concis, participer de manière intelligente au discours public… Mais je réalise que je ne suis qu’une sale…

  • K   L’an passé, on a parlé sur la place publique d’inégalités socio-économiques, malgré les efforts grossiers de nos médias qui semblaient avoir bien du mal à diffuser cette réalité et la réaction répressive qui fut le choix de répartie de la part des forces de l’ordre. Le Parti Québécois a arraché de peine et de misère une gouvernance fragile des serres graisseuses du Parti Libéral, avec la promesse bien sincère de faire les choses différemment. Puis ils ont décidé, finalement, de ne pas hausser les impôts des plus fortunés, tout en conservant la douteuse taxe santé instaurée par le gouvernement...

    K

    K   L’an passé, on a parlé sur la place publique d’inégalités socio-économiques, malgré les efforts grossiers de nos médias qui semblaient avoir bien du mal à diffuser cette réalité et la réaction répressive qui fut le choix de répartie de la part des forces de l’ordre. Le Parti Québécois a arraché de peine et de misère une gouvernance fragile des serres graisseuses du Parti Libéral, avec la promesse bien sincère de faire les choses différemment. Puis ils ont décidé, finalement, de ne pas hausser les impôts des plus fortunés, tout en conservant la douteuse taxe santé instaurée par le gouvernement…

  • État de Droit   Il y a beaucoup de gens qui ont écrit cette semaine, à propos des arrestations dites préventives pratiquées par le SPVM. Beaucoup de commentaires pertinents, d’analyses judicieuses et de références historiques qui se sont ajoutées au dossier déjà passablement volumineux de l’état de l’institution policière au Québec. Moi quand j’écris un texte, c’est ma propre pensée que j’essaie d’analyser. Je relis parfois et j’efface et je recommence parce que ça ne me semble pas être vraiment une représentation juste de mon émotion. Je dois avouer que ça devient difficile d’écrire et de partager, parce que je n’aime...

    État de Droit

    État de Droit   Il y a beaucoup de gens qui ont écrit cette semaine, à propos des arrestations dites préventives pratiquées par le SPVM. Beaucoup de commentaires pertinents, d’analyses judicieuses et de références historiques qui se sont ajoutées au dossier déjà passablement volumineux de l’état de l’institution policière au Québec. Moi quand j’écris un texte, c’est ma propre pensée que j’essaie d’analyser. Je relis parfois et j’efface et je recommence parce que ça ne me semble pas être vraiment une représentation juste de mon émotion. Je dois avouer que ça devient difficile d’écrire et de partager, parce que je n’aime…

  • Tenace   Quand j’étais plus jeune, j’aimais bien rentrer à la maison à pied aux petites heures du matin. J’étais attiré par le silence et la paix d’une promenade sous les étoiles sur des chemins déserts. Je me souviens d’un soir, le ciel était si clair et l’on pouvait y voir quelque chose de surprenant, comme une lueur en forme de triangle; c’était une comète qui passait et comme je n’avais rien lu à ce sujet dans les journaux, je me suis permis de rêver un moment que j’étais pour cet instant le seul à la contempler. C’était un sentiment grisant...

    Tenace

    Tenace   Quand j’étais plus jeune, j’aimais bien rentrer à la maison à pied aux petites heures du matin. J’étais attiré par le silence et la paix d’une promenade sous les étoiles sur des chemins déserts. Je me souviens d’un soir, le ciel était si clair et l’on pouvait y voir quelque chose de surprenant, comme une lueur en forme de triangle; c’était une comète qui passait et comme je n’avais rien lu à ce sujet dans les journaux, je me suis permis de rêver un moment que j’étais pour cet instant le seul à la contempler. C’était un sentiment grisant…

  • La Charge   J’écoutais distraitement Denis Levesque, histoire d’avoir le point de vue d’un abruti sur le sommet de l’éducation. Et là, à mi-chemin entre la démonstration du manque de vocabulaire assez choquant d’un animateur de CHOI et la bien-pensance d’un “politicologue” du journal de Montréal (c’est lui qui a les ciseaux), j’ai été pénetré d’une réalisation profonde, au moment où le sympathique Denis déblatérait à propos de la productivité du Québec. Crisse Denis, t’es quoi toi au niveau international? C’est quoi ton apport à la société d’un point de vue philosophique? Qu’est-ce que tu crains au juste, que les université...

    La Charge

    La Charge   J’écoutais distraitement Denis Levesque, histoire d’avoir le point de vue d’un abruti sur le sommet de l’éducation. Et là, à mi-chemin entre la démonstration du manque de vocabulaire assez choquant d’un animateur de CHOI et la bien-pensance d’un “politicologue” du journal de Montréal (c’est lui qui a les ciseaux), j’ai été pénetré d’une réalisation profonde, au moment où le sympathique Denis déblatérait à propos de la productivité du Québec. Crisse Denis, t’es quoi toi au niveau international? C’est quoi ton apport à la société d’un point de vue philosophique? Qu’est-ce que tu crains au juste, que les université…

  • Débit Esthétique   Notre facture d’Hydro va augmenter pour pallier aux mauvaises décisions du PLQ, êtes-vous heureux? Hourrah! Et en plus, si vous pensiez que votre cenne retombant sur face le jour des élections ça aurait pu faire une différence, le PQ est fier de vous démontrer que, ben non, ça revient pas mal au même avec eux. J’espère au moins que la photo de votre candidat était jolie sur le bulletin (nous on en avait un particulièrement beau gosse, sourire carnassier, bel air en santé de quelqu’un qui a le bon réseau social). Ils vont construire une minicentrale hydro-électrique à...

    Débit Esthétique

    Débit Esthétique   Notre facture d’Hydro va augmenter pour pallier aux mauvaises décisions du PLQ, êtes-vous heureux? Hourrah! Et en plus, si vous pensiez que votre cenne retombant sur face le jour des élections ça aurait pu faire une différence, le PQ est fier de vous démontrer que, ben non, ça revient pas mal au même avec eux. J’espère au moins que la photo de votre candidat était jolie sur le bulletin (nous on en avait un particulièrement beau gosse, sourire carnassier, bel air en santé de quelqu’un qui a le bon réseau social). Ils vont construire une minicentrale hydro-électrique à…

  • Chatons de Saule   J’ai vu rapidement passer un article de Jean-Jacques Samson, un des excellents chroniqueurs du fabuleux Journal de Montréal, le quotidien qui se lit si bien en dégustant une belle assiette de malbouffe (avec l’avantage de pouvoir y essuyer nos doigts bien luisants de graisse sans craindre de perdre le fil de la narrative). Celui-ci avance un titre bien intriguant, “les parasites de l’ASSÉ”. N’étant pas abonné au prestigieux tabloïde, je n’ai pas pu poursuivre la lecture au-delà de l’amuse-gueule qui était offert aux lecteurs où le bienveillant déchet nous indique que l’association étudiante (qu’il définit comme étant...

    Chatons de Saule

    Chatons de Saule   J’ai vu rapidement passer un article de Jean-Jacques Samson, un des excellents chroniqueurs du fabuleux Journal de Montréal, le quotidien qui se lit si bien en dégustant une belle assiette de malbouffe (avec l’avantage de pouvoir y essuyer nos doigts bien luisants de graisse sans craindre de perdre le fil de la narrative). Celui-ci avance un titre bien intriguant, “les parasites de l’ASSÉ”. N’étant pas abonné au prestigieux tabloïde, je n’ai pas pu poursuivre la lecture au-delà de l’amuse-gueule qui était offert aux lecteurs où le bienveillant déchet nous indique que l’association étudiante (qu’il définit comme étant…

  • Répression Rétrograde   J’ai regardé le documentaire “Dérives” cette semaine. Ce que j’y ai trouvé de plus répugnant, ça n’était pas le comportement des policiers, lequel je considérais comme tout à fait normal dans leur optique d’agent de répression (on ne s’habille pas en robot tueur pour aller discuter avec une foule désarmée); ça n’était pas non plus le discours venimeux des chroniqueurs déguisés en journalistes pour l’occasion, ça aussi ça s’inscrivait dans une logique de division sociale qui ne devrait surprendre personne à part les plus naïfs et/ou stupides d’entre nous. Non, ce qui m’a choqué, c’était le témoignage des...

    Répression Rétrograde

    Répression Rétrograde   J’ai regardé le documentaire “Dérives” cette semaine. Ce que j’y ai trouvé de plus répugnant, ça n’était pas le comportement des policiers, lequel je considérais comme tout à fait normal dans leur optique d’agent de répression (on ne s’habille pas en robot tueur pour aller discuter avec une foule désarmée); ça n’était pas non plus le discours venimeux des chroniqueurs déguisés en journalistes pour l’occasion, ça aussi ça s’inscrivait dans une logique de division sociale qui ne devrait surprendre personne à part les plus naïfs et/ou stupides d’entre nous. Non, ce qui m’a choqué, c’était le témoignage des…

  • Étude pour Portrait de Stephen Harper   J’ai envie de peindre Stephen Harper. C’est compliqué en fait, même si ça semble simple. Comment capturer toute l’essence de ce majestueux personnage, son caractère subtil, la brève lueur d’intelligence qui vient illuminer son regard, à moins que ça soit un reflet (ah tiens oui, c’est un reflet). Comment concentrer en une simple image toutes les fines nuances indéfinissables de son charisme que ne réussissent qu’à percevoir les âmes vraiment pures qui le réélisent chaque fois qu’il y a une opportunité de se débarrasser de cet homoncule fétide? Le premier ministre a décidé de...

    Étude pour Portrait de Stephen Harper

    Étude pour Portrait de Stephen Harper   J’ai envie de peindre Stephen Harper. C’est compliqué en fait, même si ça semble simple. Comment capturer toute l’essence de ce majestueux personnage, son caractère subtil, la brève lueur d’intelligence qui vient illuminer son regard, à moins que ça soit un reflet (ah tiens oui, c’est un reflet). Comment concentrer en une simple image toutes les fines nuances indéfinissables de son charisme que ne réussissent qu’à percevoir les âmes vraiment pures qui le réélisent chaque fois qu’il y a une opportunité de se débarrasser de cet homoncule fétide? Le premier ministre a décidé de…

  • Bouge!   Bouge, décalisse, on est écoeurés de vous autres. Ah, le doux langage du policier en service. Décalisse, c’est difficile de faire plus méprisant, dégage peut-être, décrisse? C’est vrai que circulez, on utilise surtout pour gérer des gens qui ont un certain pouvoir d’achat, qu’on peut en général détecter si le badaud a une voiture. Des jeunes gens à pied, on peut brutaliser ça à souhait, tout le monde s’en fiche. Pas trop besoin de preuves non plus, tu amènes ça au poste, la population se branle complètement de savoir ce qui se passe avec eux d’un point de vue...

    Bouge!

    Bouge!   Bouge, décalisse, on est écoeurés de vous autres. Ah, le doux langage du policier en service. Décalisse, c’est difficile de faire plus méprisant, dégage peut-être, décrisse? C’est vrai que circulez, on utilise surtout pour gérer des gens qui ont un certain pouvoir d’achat, qu’on peut en général détecter si le badaud a une voiture. Des jeunes gens à pied, on peut brutaliser ça à souhait, tout le monde s’en fiche. Pas trop besoin de preuves non plus, tu amènes ça au poste, la population se branle complètement de savoir ce qui se passe avec eux d’un point de vue…

  • Le Sommet de l’Éducation   Est-ce que vous trépignez d’excitation dans l’attente du sommet de l’éducation, tremblants d’impatience et salivant d’avance à la perspective des nombreux débats en profondeur qui s’y tiendront sans aucun doute entre des gens intelligents qui ont une vision pour l’avenir et les recteurs accompagnés de leur supporters du gouvernement et du patronat? Enfin se tairont les esprits malveillants qui disaient qu’au Québec, les élections c’était pile-face-face-pile pour déterminer la mascotte qui viendrait maintenir le cap vers la superbe société néo-libérale qu’ont prévu pour nous nos bienveillants maîtres de la finance, avec en prime l’option de voter...

    Le Sommet de l’Éducation

    Le Sommet de l’Éducation   Est-ce que vous trépignez d’excitation dans l’attente du sommet de l’éducation, tremblants d’impatience et salivant d’avance à la perspective des nombreux débats en profondeur qui s’y tiendront sans aucun doute entre des gens intelligents qui ont une vision pour l’avenir et les recteurs accompagnés de leur supporters du gouvernement et du patronat? Enfin se tairont les esprits malveillants qui disaient qu’au Québec, les élections c’était pile-face-face-pile pour déterminer la mascotte qui viendrait maintenir le cap vers la superbe société néo-libérale qu’ont prévu pour nous nos bienveillants maîtres de la finance, avec en prime l’option de voter…

  • L’Esprit des Fêtes   Il devient difficile d’écrire ces petits textes. Pas que les sujets manquent, au contraire, ils sont peut-être trop nombreux. Trop de corruption, trop d’hypocrisie et de mensonges, de bien-pensance médiatique déversée, mielleuse à souhait, pour être consommée par des gens qui veulent être rassurés dans leur propre idéologie vacillante. Les premières ébauches de mes écrits en deviennent haineuses, macabres, sans compromis. Il y a une partie de moi qui éprouve une profonde colère devant ce monde qu’il constate; il est clair que ma vision de la réalité est occultée par un code de moralité bien personnel, et...

    L’Esprit des Fêtes

    L’Esprit des Fêtes   Il devient difficile d’écrire ces petits textes. Pas que les sujets manquent, au contraire, ils sont peut-être trop nombreux. Trop de corruption, trop d’hypocrisie et de mensonges, de bien-pensance médiatique déversée, mielleuse à souhait, pour être consommée par des gens qui veulent être rassurés dans leur propre idéologie vacillante. Les premières ébauches de mes écrits en deviennent haineuses, macabres, sans compromis. Il y a une partie de moi qui éprouve une profonde colère devant ce monde qu’il constate; il est clair que ma vision de la réalité est occultée par un code de moralité bien personnel, et…

Page 1 of 1012345678910