Galerie

  • Autoroute 73, La loi c’est pour les autres   Mario Roy, Mario Mario Mario… Ton petit billet ce matin, à propos de la panne d’électricité en Inde, vraiment, un délice. Bien subtilement tu as amené le seul point qui semble te préoccuper en cette ère de chaos où s’active dans l’ombre une intelligentsia qui complote la chute de nos chères démocraties occidentales. Je te cite: “Cependant, en dernière analyse, l’affaire pourrait bien être redevable d’un côté détestable de la démocratie – la Chine, elle, n’a pas ce problème-là…”. Ouch. Tu parles d’infrastructures négligées. Nombre de propriétaires de logements locatifs, de charmants...

    Autoroute 73

    Autoroute 73, La loi c’est pour les autres   Mario Roy, Mario Mario Mario… Ton petit billet ce matin, à propos de la panne d’électricité en Inde, vraiment, un délice. Bien subtilement tu as amené le seul point qui semble te préoccuper en cette ère de chaos où s’active dans l’ombre une intelligentsia qui complote la chute de nos chères démocraties occidentales. Je te cite: “Cependant, en dernière analyse, l’affaire pourrait bien être redevable d’un côté détestable de la démocratie – la Chine, elle, n’a pas ce problème-là…”. Ouch. Tu parles d’infrastructures négligées. Nombre de propriétaires de logements locatifs, de charmants…

  • Le Vol du Siècle   À l’approche des élections, j’essaie de suivre les bons conseils des chroniqueurs de l’allume-feu favori des québécois, la Presse. Ils me disent que toutes les raisons d’haïr ou de mépriser les libéraux ont déjà été exposées en long et en large, mais on ne mentionne rien de plus. Et c’est répété un peu partout sur leur blogue, on dirait presque qu’il y a une espèce de narrative à l’oeuvre. Mais j’ai trop confiance en l’esprit professionnel des chroniqueurs de ce quotidien pour ne pas comprendre qu’ils m’invitent à faire cette recherche moi-même pour mieux en assimiler...

    Le Vol du Siècle

    Le Vol du Siècle   À l’approche des élections, j’essaie de suivre les bons conseils des chroniqueurs de l’allume-feu favori des québécois, la Presse. Ils me disent que toutes les raisons d’haïr ou de mépriser les libéraux ont déjà été exposées en long et en large, mais on ne mentionne rien de plus. Et c’est répété un peu partout sur leur blogue, on dirait presque qu’il y a une espèce de narrative à l’oeuvre. Mais j’ai trop confiance en l’esprit professionnel des chroniqueurs de ce quotidien pour ne pas comprendre qu’ils m’invitent à faire cette recherche moi-même pour mieux en assimiler…

  • Le Fou Cher Mario Roy, employé de PowerCorp. Je t’écris ceci, parce qu’à chaque fois que je te lis, j’ai l’impression que tu incarnes bien un segment de la population vieillissante, paternaliste et ancré dans une vision du monde qui ne peut être que celle de gens qui sont parvenus à combler leurs exigences matérialistes basées pour la plupart sur l’envie de vivre comme de riches propriétaires terriens du siècle dernier. Ces nouveaux bourgeois ne parviennent pas à comprendre que le monde change et que les opportunités d’hier ne sont peut-être plus les mêmes aujourd’hui, que le mode de vie...

    Le Fou

    Le Fou Cher Mario Roy, employé de PowerCorp. Je t’écris ceci, parce qu’à chaque fois que je te lis, j’ai l’impression que tu incarnes bien un segment de la population vieillissante, paternaliste et ancré dans une vision du monde qui ne peut être que celle de gens qui sont parvenus à combler leurs exigences matérialistes basées pour la plupart sur l’envie de vivre comme de riches propriétaires terriens du siècle dernier. Ces nouveaux bourgeois ne parviennent pas à comprendre que le monde change et que les opportunités d’hier ne sont peut-être plus les mêmes aujourd’hui, que le mode de vie…

  • Resistir   Le système bancaire mondial s’est effondré en 2008, dévoré de l’intérieur par la cupidité et l’arrogance de ses disciples. Les gouvernements de la planète se sont empressés de relancer le secteur financier à grands renforts de prêts piochés ici et là dans les poches des citoyens et comme un zombi, le système bancaire s’est relevé et a poursuivi sa marche inexorable vers le néant. Des demandes d’austérité aux peuples de la zone Euro à la “juste part” au Québec, en passant par les coupures dans les budgets de la recherche scientifique au Canada (c’est con les scientifiques, ça te...

    Resistir

    Resistir   Le système bancaire mondial s’est effondré en 2008, dévoré de l’intérieur par la cupidité et l’arrogance de ses disciples. Les gouvernements de la planète se sont empressés de relancer le secteur financier à grands renforts de prêts piochés ici et là dans les poches des citoyens et comme un zombi, le système bancaire s’est relevé et a poursuivi sa marche inexorable vers le néant. Des demandes d’austérité aux peuples de la zone Euro à la “juste part” au Québec, en passant par les coupures dans les budgets de la recherche scientifique au Canada (c’est con les scientifiques, ça te…

  • Le musée de l’environnement perd sa maison   La Biosphère est le seul musée de l’environnement en Amérique du Nord. Le gouvernement Harper s’apprête à mettre un terme aux activités de ce “monument montréalais qui traite des grandes questions environnementales et des enjeux liés aux écosystèmes canadiens depuis 15 ans”. L’Association des Communicateurs Scientifiques (ACS) invite les amis de la Biosphère à envoyer immédiatement des cartes électroniques ou, encore mieux, des cartes postales papier à la ville de Montréal. Celle-ci peut encore refuser la fermeture du musée.                                      Pour la marche à suivre : http://www.acs.qc.ca/

    Le Musée de l’Environnement Perd sa Maison

    Le musée de l’environnement perd sa maison   La Biosphère est le seul musée de l’environnement en Amérique du Nord. Le gouvernement Harper s’apprête à mettre un terme aux activités de ce “monument montréalais qui traite des grandes questions environnementales et des enjeux liés aux écosystèmes canadiens depuis 15 ans”. L’Association des Communicateurs Scientifiques (ACS) invite les amis de la Biosphère à envoyer immédiatement des cartes électroniques ou, encore mieux, des cartes postales papier à la ville de Montréal. Celle-ci peut encore refuser la fermeture du musée.                                      Pour la marche à suivre : http://www.acs.qc.ca/

  • Capital   Hourra! On retourne dans les mines d’amiante! Et ça va être subventionné avec nos impôts en plus, quel bonheur, juste part et autre narrative médiatique. Tsé en Inde, ils en veulent de l’amiante; ici, on sait pertinement que ça cause le cancer du poumon, mais là-bas, faut croire qu’ils s’en foutent, et dieu sait qu’il faut pas trop attendre de démonstrations d’humanité de la part du gouvernement Charest. Quand il y a une piastre à faire et un dîner d’affaire avec un podium devant un panneau blanc marqué du sceau de la chambre de commerce locale, notre ineffable premier...

    Capital

    Capital   Hourra! On retourne dans les mines d’amiante! Et ça va être subventionné avec nos impôts en plus, quel bonheur, juste part et autre narrative médiatique. Tsé en Inde, ils en veulent de l’amiante; ici, on sait pertinement que ça cause le cancer du poumon, mais là-bas, faut croire qu’ils s’en foutent, et dieu sait qu’il faut pas trop attendre de démonstrations d’humanité de la part du gouvernement Charest. Quand il y a une piastre à faire et un dîner d’affaire avec un podium devant un panneau blanc marqué du sceau de la chambre de commerce locale, notre ineffable premier…

  • Le Système   Un juge a condamné un jeune manifestant à 7 mois de prison ferme; on le décrit comme faisant partie d’un groupe qui aurait terrorisé le centre-ville de Toronto (pauvre centre-ville de Toronto et surtout, pauvres, pauvres fenêtres). Un autre juge, son éminente splendeur François Rolland (“Birdie” Frank pour ses intimes), a déterminé qu’un débat de fond était nécéssaire avant de penser à suspendre la loi 12 (issue de la loi spéciale 78, ne vous sentez-vous pas tous comme des “big shots” de discuter comme ça d’alinéas et de terminologie, moi ça me fait vraiment tripper de savoir que...

    Le Système

    Le Système   Un juge a condamné un jeune manifestant à 7 mois de prison ferme; on le décrit comme faisant partie d’un groupe qui aurait terrorisé le centre-ville de Toronto (pauvre centre-ville de Toronto et surtout, pauvres, pauvres fenêtres). Un autre juge, son éminente splendeur François Rolland (“Birdie” Frank pour ses intimes), a déterminé qu’un débat de fond était nécéssaire avant de penser à suspendre la loi 12 (issue de la loi spéciale 78, ne vous sentez-vous pas tous comme des “big shots” de discuter comme ça d’alinéas et de terminologie, moi ça me fait vraiment tripper de savoir que…

  • Les Vieux   Si le néolibéralisme s’attaque aux jeunes, il ronge aussi du côté des aînés en les livrant aux institutions privées. Les enfants en garderie, les deux parents au boulot, les vieux dans un centre, voilà notre Québec aujourd’hui, une petite humanité fragmentée qui erre un peu perdue dans une société où tout s’est accéleré trop rapidement. On peut acheter un tas de choses avec de l’argent, il faut produire les choses pour avoir de l’argent; il y a une fuite quelque part dans ce raisonnement. Nos parents nous ont donné la possibilité d’un monde où nous sommes extrêmement lucides....

    Les Vieux

    Les Vieux   Si le néolibéralisme s’attaque aux jeunes, il ronge aussi du côté des aînés en les livrant aux institutions privées. Les enfants en garderie, les deux parents au boulot, les vieux dans un centre, voilà notre Québec aujourd’hui, une petite humanité fragmentée qui erre un peu perdue dans une société où tout s’est accéleré trop rapidement. On peut acheter un tas de choses avec de l’argent, il faut produire les choses pour avoir de l’argent; il y a une fuite quelque part dans ce raisonnement. Nos parents nous ont donné la possibilité d’un monde où nous sommes extrêmement lucides….

  • Hue!   J’ai reçu ce matin le message d’une jeune dame qui désirait attirer mon attention sur la condition des chevaux qui tirent les calèches dans le vieux-port de Montréal. Comme j’étais déjà d’accord avec l’ensemble de son propos, je me suis dit que j’allais tout de même rechercher le point de vue de ceux qui souhaitent conserver cette institution sous la bannière du patrimoine. Le problème, c’est que, si dans les années 1800-1900, vous étiez du bon coté de la barrière (ah, ce fameux 1%), vous n’avez que de bons souvenirs de cette époque bénie où l’on traversait la ville...

    Hue!

    Hue!   J’ai reçu ce matin le message d’une jeune dame qui désirait attirer mon attention sur la condition des chevaux qui tirent les calèches dans le vieux-port de Montréal. Comme j’étais déjà d’accord avec l’ensemble de son propos, je me suis dit que j’allais tout de même rechercher le point de vue de ceux qui souhaitent conserver cette institution sous la bannière du patrimoine. Le problème, c’est que, si dans les années 1800-1900, vous étiez du bon coté de la barrière (ah, ce fameux 1%), vous n’avez que de bons souvenirs de cette époque bénie où l’on traversait la ville…

  • Bonne St-Jean   Qu’est-ce qui s’est passé le 22 juin 2012? De gigantesques manifestations à Montréal et à Québec, en soutien à la cause étudiante, contre la loi 78 et le gouvernement Charest? Ben non voyons, ce qui s’est passé, c’est que l’horrible CLASSÉ à eu l’incroyable audace de laisser 5 personnes exprimer une idée lors d’une procédure démocratique. Et cette opinion hautement impopulaire auprès d’un public qui a depuis longtemps délégué son travail de réflexion à une poignée de chroniqueurs a été rapidement récupérée et instrumentalisée par les médias dominants pour renforcer une narrative boîteuse, c’est-à-dire que les étudiants ne...

    Bonne St-Jean

    Bonne St-Jean   Qu’est-ce qui s’est passé le 22 juin 2012? De gigantesques manifestations à Montréal et à Québec, en soutien à la cause étudiante, contre la loi 78 et le gouvernement Charest? Ben non voyons, ce qui s’est passé, c’est que l’horrible CLASSÉ à eu l’incroyable audace de laisser 5 personnes exprimer une idée lors d’une procédure démocratique. Et cette opinion hautement impopulaire auprès d’un public qui a depuis longtemps délégué son travail de réflexion à une poignée de chroniqueurs a été rapidement récupérée et instrumentalisée par les médias dominants pour renforcer une narrative boîteuse, c’est-à-dire que les étudiants ne…

  • La Rue   Les chroniqueurs spéculent, il y a surenchère d’opinions à 5 sous pour expliquer la crise sociale qui secoue le Québec. Quelques thèmes chers aux lignes éditoriales très limitées dont jouit notre province reviennent, comme si la narrative n’avait pas la capacité d’évoluer hors de son cadre bien défini par l’intérêt financier qui l’impose: “ON ne peut plus se le permettre” “ON va devoir payer” “ON doit accepter l’austérité, pour les générations futures”. C’est drôle, ça me fait penser aux produits à l’épicerie qui sont fiers de mettre sur leur boite “Sans Gras Trans”. Ouais, mais le même produit,...

    La Rue

    La Rue   Les chroniqueurs spéculent, il y a surenchère d’opinions à 5 sous pour expliquer la crise sociale qui secoue le Québec. Quelques thèmes chers aux lignes éditoriales très limitées dont jouit notre province reviennent, comme si la narrative n’avait pas la capacité d’évoluer hors de son cadre bien défini par l’intérêt financier qui l’impose: “ON ne peut plus se le permettre” “ON va devoir payer” “ON doit accepter l’austérité, pour les générations futures”. C’est drôle, ça me fait penser aux produits à l’épicerie qui sont fiers de mettre sur leur boite “Sans Gras Trans”. Ouais, mais le même produit,…

  • Les Ennemis   C’est très difficile de conserver de l’intérêt pour quelque chose qui ne nous touche pas directement de nos jours. Nous sommes constamment bombardés par une quantité incroyable d’information, qui nous interpelle et nous incite à agir, que ce soit pour acheter un produit, ou pour supporter une cause. Nous sommes donc devenus très prompts à abandonner une action qui ne donnerait pas de résultats ou de gratification rapidement, au profit d’une autre activité. C’est la seule explication logique que j’ai pu trouver à la baisse d’intérêt du public pour la cause étudiante; on a quand même pu voir...

    Les Ennemis

    Les Ennemis   C’est très difficile de conserver de l’intérêt pour quelque chose qui ne nous touche pas directement de nos jours. Nous sommes constamment bombardés par une quantité incroyable d’information, qui nous interpelle et nous incite à agir, que ce soit pour acheter un produit, ou pour supporter une cause. Nous sommes donc devenus très prompts à abandonner une action qui ne donnerait pas de résultats ou de gratification rapidement, au profit d’une autre activité. C’est la seule explication logique que j’ai pu trouver à la baisse d’intérêt du public pour la cause étudiante; on a quand même pu voir…

Page 6 of 9123456789