Paix et Sécurité

Paix et Sécurité

  Entre deux articles réclamant à grand renfort de larmes et de chemises déchirées la canonisation immédiate du gouvernement Charest, je suis tombé sur une nouvelle canadienne qui annonçait la fermeture de l’ambassade du Canada en Iran et le retrait de ses fonctionnaires, de même que l’expulsion du personnel de l’ambassade iranienne au Canada. Le ministre John “Chaînon manquant” Baird nous explique la décision par le fait que l’Iran, selon lui, représente en ce moment la plus grave menace à la paix et à la sécurité mondiale.

Je sais que Stephen Harper enrage chaque soir de ne pas avoir pu participer à la guerre en Irak. L’Afghanistan, c’est bien, mais on a déjà gagné et c’est devenu le pays le plus démocratique au monde (après le Canada bien-sûr). Et c’est pas mal les Américains qui ont tout fait, c’est comme si on avait une armée pour rien. C’est rendu qu’on organise des événements “Armée de Culture”, Stephen, me semble qu’ “armée” et “culture”, c’est comme “Tim Hortons” et “classe”.

J’imagine la réunion, Stephen la tête entre les mains, ses yeux translucides fixant la grosse blatte qui mastiquait avec entrain un vieux reste de beigne. Il se lève brusquement en criant “N’y a-t-il pas un pays avec lequel nous pourrions faire la guerre, sans ces damnés Américains et Britanniques qui nous laissent toujours faire la vaisselle lorsqu’ils ont terminé?” Et John Baird hurler (ouais, j’ai l’impression que ça doit être plutôt gueulard un meeting de conservateurs), une goutte de bave luisant au bout de sa lèvre inférieure proéminente “GN-IRAN GN-IRAN!”.

On a nos nouveaux avions de chasse qui ont coûté pas mal plus cher que prévu (on pourrait presque parler de mensonge ici, mais on sait que Stephen Harper est un homme intègre et honnête, je l’ai lu dans la Presse, alors on va plutôt dire, une erreur de calcul). Je pense comme toi mon Stephen, on est capable de leur botter le cul tout seuls aux Iraniens, pas besoin des autres, ça va finir par paraître lâche d’ailleurs si on attaque juste d’autres pays quand on est en groupe avec les Américains, après avoir déstabilisé leur économie par des années de sanctions. Pis toi pis Johnny Monkey Baird vous pourriez faire partie des premiers contingents qui débarquent tellement on est certains de gagner. Let’s go Canada, let’s go, on va montrer au monde entier qu’on est pas juste une colonie britannique qui a été trop loser pour se joindre au mouvement d’indépendance américain pis qui maintenant le regrette tout en essayant de compenser en donnant des coups de chest dans le vide, sachant pertinement que le grand frère d’en bas s’occupe de tout.