Débit Esthétique

Débit esthétique

Débit Esthétique

  Notre facture d’Hydro va augmenter pour pallier aux mauvaises décisions du PLQ, êtes-vous heureux? Hourrah! Et en plus, si vous pensiez que votre cenne retombant sur face le jour des élections ça aurait pu faire une différence, le PQ est fier de vous démontrer que, ben non, ça revient pas mal au même avec eux. J’espère au moins que la photo de votre candidat était jolie sur le bulletin (nous on en avait un particulièrement beau gosse, sourire carnassier, bel air en santé de quelqu’un qui a le bon réseau social).

Ils vont construire une minicentrale hydro-électrique à Val-Jalbert, logique, puisqu’on doit augmenter la facture du citoyen parce qu’on a des surplus énergétique. Mais on aime ça creuser au Québec, mettre un beau casque jaune fluo même si on porte un beau costume de politicien pour aller visiter un chantier, ça fait des photos inspirantes pour les prochaines élections, ça fait ‘”peuple”, surtout si tu es capable d’avoir l’air interessé par ce que le contremaître est en train de faire semblant de t’expliquer.

Mais bon, on va garder un débit d’eau “esthétique” pendant la saison touristique, faire semblant qu’il y a un coeur quelque part dans la province. Comme quand les entreprises d’exploitation forestière font de la coupe à blanc, ils laissent quelques mètres d’arbres sur le bord de la route pour donner l’illusion aux automobilistes qui passent qu’ils sont dans une forêt luxuriante et débordante de vie. Tout va bien, c’est vert partout, je peux réallumer ma télé et me plonger dans l’expérience hautement intellectuelle que me propose TVA avec “La Voix”.

Le vent qui souffle dans les arbres, le chant des grenouilles, le ruisseau qui murmure, ça ne peut pas rivaliser avec deux heures de remplissage musical ponctué de biographies larmoyantes présentées dans une atmosphère de provincialisme malsain qui laissera sans doute les équipes de recherche extra-terrestres bien perplexes quand elles viendront visiter les déserts toxiques de ce qui aura été jadis notre belle planète bleue.