Les Casseroles

Les Casseroles

  Je m’interroge, quel dénouement espèrent-ils, tout ces gens dans la rue, qui sortent les casseroles et déambulent dans une ambiance familiale et festive (pour reprendre l’expression utilisée par les médias pour décrire la manifestation)? Avons-nous un plan, une idée du monde que nous voulons habiter dans un avenir rapproché et lointain? Regardons-nous l’espace en pensant, voyageons vers le point d’origine pour découvrir qui nous sommes, ou bien au contraire pensons-nous plutôt au potentiels revenus que nous pourrons tirer de l’extraction minière des astéroïdes?

Plus près de nous, sommes-nous choqués de la vente à rabais de l’île d’Anticosti à des firmes étrangères parce que nous croyons que la biodiversité doit être protégée, ou sommes-nous indignés de ne pas avoir obtenu un meilleur prix, de ne pas avoir eu notre juste part du magot?

Ainsi, les casseroles sont-elles la clameur d’une évolution philosophique de l’humain qui a enfin compris que l’amour de l’argent est absurde et qu’il vaut mieux prendre en pitié ceux qui sont affligés de matérialisme terminal, ou sont-elles plutôt l’équivalent du rire nerveux d’une mère qui voit se détériorer l’ambiance d’un souper familial lorsqu’une querelle, à propos d’un sujet qui a trop longtemps mijoté dans sa négation, éclate enfin; “Qui veut du dessert?” lance-t-elle d’un ton faussement enjoué, changeons de sujet.
J’observe, j’attends, je m’interroge…