La Conscience

La Conscience

  Je lisais, ce matin, Jean-François Lisée qui invitait les étudiants à aller voter et à suspendre temporairement l’activisme afin de ne pas donner de munitions à Jean Charest lors de sa campagne électorale. Nous savons déjà que les libéraux ont décidé de se servir du tumulte pour faire peur à leur base et ainsi aller chercher un autre mandat. Ce qui démontre bien, à mon avis, à quel point notre système démocratique n’est qu’une coquille vide dont se servent différents groupes d’intérêts privés pour s’enrichir sur le dos d’une population inconsciente.

En effet, malgré tous les scandales qui se rattachent au parti libéral (le dernier en cours que nous pouvons suivre grâce à la commission Charbonneau), on trouve quand même au moins 30% de la population qui est prête à lui donner à nouveau les rênes du pouvoir. Et comme c’est à peu près le pourcentage que ça prend pour gagner les élections au Québec…

Puis les manifestations qui disparaissent progressivement du radar médiatique (pas qu’il n’y en ait plus, mais il y a tellement plus intéressant en ce moment, comme ce fameux funambule aux chutes du Niagara -va-t-il tomber? Non-, ou le marriage du fils du ministre Bachand – sera-t-il perturbé? Non-). La majorité silencieuse peut donc en toute tranquilité d’esprit retourner vaquer à sa routine de docile consommateur. Permettez-moi de citer la couverture du magazine Clin d’Oeil: “Je suis payée pour magasiner!”.