Ça va Mal

Ça va Mal

  Ah, le commentaire de notre premier ministre à propos des événements à Victoriaville au dernier congrès du PLQ: “Mais la violence et l’intimidation, c’est contraire à nos valeurs.” Bon, il disait ça pendant qu’un large contingent de policiers s’assurait que personne ne passait une bonne journée à l’extérieur, mais ça c’est pas de l’intimidation. Deux policiers en uniforme qui arrêtent ta voiture pour une inspection arbitraire, c’est pas de l’intimidation, c’est juste s’assurer que le système continue de rouler sans heurts. Les gens qui manifestent, on aime pas ça, ça empêche de se concentrer sur le magasinage.

Quand je regarde les sondages, je constate qu’en fait, le prochain gouvernement devrait être logiquement constitué d’une coalition PLQ-CAQ (58% des intentions de vote pour l’instant). C’est sensiblement les mêmes qui tirent les ficelles et ça ne semble déranger personne, alors pourquoi pas. On devrait carrément éliminer le débat des chefs (des principaux partis bien-sûr, tel que défini par nos principaux médias de masse) et remplacer ça par un concours de cuisine. L’ingrédient vedette sera la grosse dinde qu’il faudra farcir bien solidement; cette épreuve saura démontrer hors de tout doute qui sera le meilleur candidat pour poursuivre le projet de société tant souhaité par la majorité.