Jésus Crisse

Jésus Crisse

  Alors là, on fait vraiment très fort dans le spin, chapeau à nos incroyables médias, il faudra un jour vous décerner une médaille pour tout le bien que vous avez fait à la démocratie québécoise. Bon, pour que ces récompenses soient à la hauteur de votre fabuleux travail, il faudrait bien évidemment trouver une matière première pertinente, ça existe quelque chose de plus immonde qu’une merde bien fraîche?

À vous les preux défenseurs du crucifix et des “valeurs” que nous sommes supposés respecter par sa simple présence dans une salle d’assemblée politique, j’aimerais que vous élaboriez un peu. Ça fait un bout de temps que j’ai lu l’Évangile (en fait, je n’y ai pas vraiment touché dans son entier depuis la petite école où j’étais obligé de répondre à des questions concernant les points forts du scénario), mais je suis pas mal certain que l’épilogue, c’était pas vraiment Jésus en train de demander à ses disciples de faire le maximum, quitte à passer pour une bande de pauvres d’esprits sans éducation, pour que sa marchandise soit bien en vue dans la plupart des établissements des pays qui ont eu le bonheur d’avoir des prêtres chrétiens pour s’assurer que les moeurs publiques demeuraient saines lors de leur colonisation.

Mais vous avez tellement (TELLEMENT) raison sur un point: Dje…Dejmili…en tout cas, l’autre là, celle qui vient d’ailleurs, esti qu’a peut pas comprendre notre culture. Hey, à vient d’Algérie, qu’est-ce qu’une Algérienne peut bien connaître des affres d’une ancienne colonie française qui a vu la majorité de sa population soumise au joug d’un peuple qui avait décidé de s’octroyer le pouvoir sur une base de (prétendue) supériorité culturelle; en plus, les Algériens ont remporté leur guerre d’indépendance contre l’occupant, alors ça a encore moins de sens de prétendre comprendre les valeurs d’un peuple qui a abdiqué son honneur il y a fort longtemps en reconnaissant une monarchie désuette comme chef de gouvernement.

En terminant, je vais fermer la boucle en félicitant à nouveau les médias de masse du Québec, en particulier les quotidiens de Gesca-PowerCorp (consolez-vous médias de Québécor, à mes yeux vous êtes de toute façon de vrais winners). Bravo, pour la campagne publicitaire incroyable que vous faites pour la CAQ et son chef François Legault. Ça ne doit pas être toujours facile d’éponger derrière des gens aussi péniblement cons, mais vous y parvenez tout de même avec tellement d’élégance et de subtilité, le soir des élections quand les confettis tomberont sur le brun François et que les feux des projecteurs de la nation viendront illuminer son sourire radieux de gnome de jardin, vous pourrez avec raison vous donner une belle petite tape dans le dos en vous disant qu’au fond, le rôle des médias dans une démocratie ça n’est pas d’informer objectivement le public afin qu’il puisse faire un choix avisé, mais bien d’orienter ce public vers le “bon” choix, le choix qui plaît au patronat et aux divers intérêts privés qui versent le salaire des chroniqueurs.